LA GUINEE

La Guinée, en forme longue la République de Guinée, aussi appelée « Guinée-Conakry » du nom de sa capitale pour la différencier de la Guinée-Bissau et de la Guinée équatoriale, est un pays d’Afrique de l'Ouest. Elle a pris son indépendance de la France le 2 octobre 1958.

La Guinée se trouve sur la côte atlantique de l’Afrique de l'Ouest.
Elle est entourée de la Guinée-Bissau (385 km de frontières), du Sénégal (330 km), du Mali (858 km), de la Côte d'Ivoire (610 km), du Liberia (563 km), de la Sierra Leone (652 km) et de l'océan Atlantique.

On distingue quatre zones géographiques :
une zone côtière, la Basse-Guinée ou Guinée maritime,
une zone montagneuse, la Moyenne-Guinée, qui comprend le massif du Fouta Djallon, une zone de savane au nord, la Haute-Guinée,
une zone de forêts au sud-est, la Guinée forestière.
Ces quatre zones, parfois appelées « régions naturelles », ne correspondent pas aux régions administratives.

Hydrographie

De nombreux fleuves, tels le Niger, le Sénégal, la Gambie, ainsi que leurs principaux affluents (Tinkisso, Milo, Niandan, Falémé) trouvent leur source en Guinée, faisant de ce pays le « château d'eau » de l’Afrique de l’Ouest. Ces cours d'eau partent des massifs guinéens et se dirigent au début de leur parcours vers le nord ou vers l’est.
Il existe également un très grand nombre de fleuves côtiers descendant des massifs guinéens vers l’ouest, comme le Konkouré ou vers le sud, comme le fleuve Mano.
De la Guinée-Bissau à Conakry, ces fleuves forment de profonds estuaires qui ont conservé les noms donnés par les explorateurs portugais au xve siècle.

Ces estuaires constituent des voies de communications à travers la mangrove de Basse-Guinée, région qui s’appelait « Rivières du Sud » au début de la colonisation par les Français, au xixe siècle.
Le massif du Fouta Djalon offre un potentiel de production électrique. Le fleuve Konkouré, proche des villes de Mamou, Kindia et Conakry fait l'objet d’un programme d’aménagement et un premier barrage a été inauguré en 1992.

Relief et géologie


Topographie de la Guinée

La plaine côtière de Basse-Guinée est dominée à l'Est par le massif de Benna (1214 m), le Mont Kakoulima (1011 m) et le Mont Gangan (1117 m). La Moyenne-Guinée entoure le Massif du Fouta Djallon qui occupe environ 80 000 km2 et culmine au Mont Loura (1532 m). Il est constitué principalement de plateaux étagés à souvent plus de 1000 m entaillés par des vallées dominant des plaines et dépressions jusqu'à environ 750 m. Le massif du Fouta Djallon est principalement constitué de grès siliceux et Schistes mais d'importantes surfaces sont recouvertes par des cuirasses ferrugineuse ou bauxitiques. La Haute-Guinée est un vaste plateau avec quelques sommets isolés. La Guinée forestière juxtapose des massifs élevés aux versants abrupts, Mont Simandou et Mont Nimba (1752 m), des bas-plateaux et des plaines, des bas-fonds et des vallées inondables3. Le Mont Nimba constitue le point culminant de la Guinée.


La Guinée est un pays qui possède de nombreuses ressources. Cette abondance des ressources, notamment minières, lui vaut l'appellation de « scandale géologique »4. La Guinée est le premier pays mondial pour ses réserves prouvées de bauxite, le deuxième derrière l’Australie pour la production. Le très riche gisement de Sangarédi est exploité par la Compagnie des Bauxites de Guinée. Le pays dispose également d’or, de fer, de diamants, de pétrole et d’uranium.


Climat


Il s’agit d'un climat tropical à deux saisons : la saison des pluies et la saison sèche. La durée de ces deux saisons varie en fonction des régions climatiques : il existe quatre régions climatiques distinctes en Guinée. L’ouest, au bord de l'Atlantique, est très humide. Le climat est plus tempéré au centre (deux saisons égales, pluies de mai à novembre). Au nord-est, le climat est tropical sec avec des pluies plus faibles, des températures élevées sauf de décembre à février lorsque le vent souffle (20 °C contre 40 °C). Le sud-est de la Guinée est sud-équatorial avec une longue saison des pluies (8 à 10 mois) et des températures moyennes de 24 °C à 38 °C.

Environnement

Époque précoloniale


Les Nalou et les Baga peuplent la région au viiie siècle. Du ixe siècle au xie siècle, le royaume mandingue, vassal de l'Empire du Ghana, s'établit du haut Sénégal au haut Niger. Ils seront rejoints par les Jalonkés d'origine mandée. Au xiiie siècle, le légendaire Soundiata Keïta forme un immense empire ayant pour capitale Niani (aujourd'hui petit village guinéen). L'Empire du Mali décline au xve siècle. Entre-temps et jusqu'au xviiie siècle, les Peuls apportent l'Islam dans la région, repoussant les Soussous vers le littoral.

C'est sur les côtes que les Soussous et d'autres ethnies nouent des liens avec les commerçants européens, voulant se procurer esclaves, ivoire et malaguette. C'est le commerce triangulaire.


 
CONAKRY-LIFE TV
Message de la Secrétaire générale de la Francophonie S.E. Madame Michaëlle JEAN
ALBUMS PHOTOS

Campagne de sensibilisation STOP EBOLA: Mme Seraphine WAKANA, Coordinatrice résidente du Système des Nations unies en Guinée, S'imp

Campagne STOP EBOLA conakry-life.com: Le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de Malaisie en Guinée, s'implique. Et vous?

Campagne de sensibilisation ''STOP EBOLA'', Dr Mohamed AYOYA, Représentant de l'UNICEF en Guinée, s'engage. Ensemble nous vaincrons.

Campagne STOP EBOLA: Soriba Sorel CAMARA, Gouverneur de la Ville de Conakry, Président du Conseil de ville.

Campagne STOP EBOLA: SE Alexander LASKARIS, Ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, s'implique.

Conakry-Life.com

Faites également la promotion de votre Page

CONAKRY-LIFE.COM


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients